Drogues : Louis Sarkozy vante les mérites d'une légalisation totale

Louis Sarkozy prône la légalisation des drogues dans une tribune

Le fils de Nicolas Sarkozy appelle à légaliser toutes les drogues, sa mère le félicite

"Mais au lieu de s'en procurer auprès de commerces réglementés par l'État, les citoyens étaient contraints d'en acheter à des criminels et des trafiquants", écrit le fils de l'ancien président de la République, pointant le fiasco d'une loi "si impopulaire et si systématiquement violée qu'elle fut abrogée seulement 13 ans après son adoption". Louis Sarkozy estime que la légalisation du cannabis pourrait réduire sensiblement le nombre de personnes emprisonnées. Voilà le message que fait passer Louis Sarkozy, dans une tribune publiée vendredi 9 février sur le site de l'hebdomadaire américain conservateur Washington Examiner, où il signe des chroniques (très à droite).

"Le résultat de la guerre contre la drogue est remarquablement similaire", affirme Louis Sarkozy, 20 ans.

Dans sa tribune, Sarko Junior, son pseudo sur Twitter, compare la répression actuelle sur les drogues à la prohibition sur l'alcool dans les années 1920 aux Etats-Unis.

En conclusion de sa tribune, le fils de Nicolas Sarkozy invite la société à mener "une réflexion nouvelle et moderne sur la question de la drogue" reprochant à "ceux qui luttent contre la marijuana" de "combattre un problème du XXIe siècle avec des vaines solutions datant du XXe siècle". Il explique que comme pour l'alcool, il est favorable à une répression des comportements en société (comme la conduite en état d'ivresse), et non les usages. La conséquence serait alors une baisse des emprisonnements (16% des détenus américains, toujours selon lui).

Dernières nouvelles