La paix au coeur de la cérémonie d'ouverture

Martin Fourcade remporte la poursuite à Pyeongchang en Corée du Sud et égalé le record de 12 victoir

ITAR TASS BESTIMAGE Martin Fourcade champion du monde de poursuite aux Mondiaux de biathlon Sprint à Hochfilzen Autrich

La Chine a remporté 12 médailles d'or, 22 médailles d'argent et 19 médailles de bronze depuis les Jeux Olympiques d'hiver de Lake Placid en 1980, notamment lors des jeux de Vancouver en 2010, où elle s'est classée en 7e position du tableau final des médailles, avec 5 médailles d'or, 2 d'argent et 4 de bronze.

Mardi, plusieurs centaines d'opposants se sont rassemblés, dans le port de Mukho, dans la ville de Donghae (est de la Corée du Sud) à l'arrivée de 120 artistes nord-coréens à bord d'un ferry autorisés à venir en Corée du Sud où ils doivent se produire à l'occasion des Jeux olympiques d'hiver-2018 de Pyeongchang (nord-est de la Corée du Sud). L'appareil arborant l'inscription "République populaire démocratique de Corée", nom officiel du régime nord-coréen, a atterri sur l'aéroport d'Incheon, près de Séoul, selon la télévision sud-coréenne. Pourtant, cette réunification provisoire divise les Sud-Coréens. Mais le moment le plus marquant de cette cérémonie d'ouverture restecette poignée de main historique, entre la sœur de Kim Jong Un, Kim Yo Jong et le président sud-coréen Moon Jae-in.

Mais un porte-parole de la présidence sud-coréenne a expliqué qu'il était arrivé en retard, avait "salué ceux qui étaient assis à la table d'honneur et est reparti sans s'asseoir". Les contraceptifs seront également mis à leur disposition. Le Kenya aura une athlète: Sabrina Wanjiku Simader, qui deviendra la première skieuse à représenter son pays aux Jeux Olympiques.

Après des années de frustrations, des milliards de dollars dépensés et un débat national au sujet de la valeur des Jeux, la cérémonie d'ouverture s'est amorcée sous le regard de la planète.

Mais, vendredi, devant le stade olympique de Pyeongchang, des contre-manifestants se sont organisés. Rappelons que les États-Unis avaient appuyé la Corée du Sud pendant la Guerre de Corée, n'hésitant pas à envoyer des troupes pour y maintenir le modèle capitaliste. L'Autre participant au slalom est le Sud-Africain Connor Wilson. "Comme ça, ça incitera les autres athlètes à poursuivre leurs rêves et à se dire qu'il y a toujours d'autres options pour continuer à vivre sa passion ".

Dernières nouvelles