Descente : Svindal écrit l'Histoire

Aksel Lund Svindal

Aksel Lund Svindal Reuters

"Cela fait un bien fou, je suis extrêmement heureux", a-t-il déclaré après avoir devancé son compatriote Kjetil Jansrud de 12/100es de seconde au terme des 2.965 mètres de piste.

Beau joueur, le Suisse Beat Feuz a dû se contenter du bronze. Deuxième, Kjetil Aamodt en 1994, deuxième encore, Lasse Kjus, et par deux fois en 1998 et 2002.

Aksel Lund Svindal a remporté jeudi la descente, à Pyeongchang, pour devenir le premier vainqueur norvégien de l'épreuve reine alpine aux Jeux olympiques. Sacré en Super-G en 2010 à Vancouver, "La Flèche d'Or", comme il est surnommé, entre donc dans l'histoire. "Une victoire est plus importante que n'importe quel record", a ajouté Svindal, désormais plus vieux médaillé d'or du ski alpin aux JO, à 35 ans et 51 jours.

Double champion du monde de descente (2007 et 2013), il sera le grand favori du Super-G des Jeux de Pyeongchang programmé vendredi.

La descente était la seule discipline masculine dans laquelle la Norvège n'avait jamais remporté de médaille d'or aux Jeux Olympiques.

Dernières nouvelles