La CIA et le FBI mettent en garde contre les smartphones Huawei

La sécurité américaine méfiante vis à vis des smartphones Huawei

Espionnage : le FBI, la CIA et la NSA déconseillent l'achat de smartphones Huawei

Récemment, Huawei était en discussion avec les principaux opérateurs américains afin de pouvoir vendre ses smartphones aux Etats-Unis.

Après le rejet d'AT&T et de Verizon, Huawei doit maintenant faire face à un autre problème aux États-Unis: certaines agences gouvernementales ont déconseillé aux utilisateurs américains d'acheter des smartphones à l'entreprise. Chris Wray, directeur du FBI, s'est même dit "profondément inquiet des risques de laisser toute entreprise ou organisation à la solde de gouvernements étrangers ne partageant pas les valeurs américaines prendre de l'importance sur le marché des réseaux de télécommunication".

"Selon lui, l'arrivée de produits Huawei sur le territoire américain pourrait permettre à la Chine " d'influencer voire de contrôler nos infrastructures de télécommunications", craignant notamment des " vols d'informations confidentielles " et " des activités d'espionnage indétectables ".

Des accointances avec le gouvernement chinois?

Selon le FBI, le gouvernement américain serait très préoccupé par les risques que représentent ces services chinois.

Une relation qui " préoccupe le milieu des télécoms depuis plusieurs années et a plusieurs fois contraint Huawei dans son développement à l'international", continue d'indiquer le quotidien sur son site web, rapportant les propos qu'un connaisseur de Huawei lui confiait en 2017: "Il y a beaucoup de mystères et de non-dits sur la création de Huawei, ainsi qu'un gros manque de transparence quant aux liens avec l'État chinois et l'armée. En Chine, le secteur des télécommunications est considéré comme très sensible par les autorités, qui n'auraient jamais laissé se développer ainsi une boîte dite privée.

"Trop liée ou trop proche du gouvernement chinois" disent à l'unisson les trois plus importantes agences de sécurité aux États-Unis au sujet du fabricant de téléphones intelligents Huawei, au point de déconseiller fortement l'utilisation de leurs produits et services.

De son coté Huawei répond sur CNBC que " Huawei est au courant d'une série d'activités gouvernementales américaines visant apparemment à empêcher l'activité de Huawei sur le marché américain. Toujours selon Les Échos, des sources proches du dossier expliquaient cet échec en raison de " pressions politiques " menées par les autorités américaines.

Dernières nouvelles