Maroc Une loi contre les violences faites aux femmes

Violence faite aux femmes. Le projet de loi a été adopté en deuxième lecture

Violence contre les femmes: La Chambre des Représentants adopte le projet de loi

Des associations féministes ont cependant jugé ce texte "insuffisant".

Lors d'une manifestation contre le harcèlement sexuel, à Casablanca, au Maroc, le 23 août 2017.

Le texte de loi "permettra au Maroc de disposer d'un texte juridique de référence et cohérent susceptible de garantir une meilleure protection des femmes contre toutes formes de violence", a souligné pour sa part l'agence de presse officielle MAP. Il englobe toutes les formes de violence contre les femmes et dans différents contextes, que ce soit à la maison, dans la rue, au travail ou ailleurs, a indiqué devant les députés la ministre de la Famille, de la Solidarité, de l'Égalité et du Développement social, Bassima Hakkaoui.

Elle durcit également les sanctions pour certains cas et prévoit des "mécanismes pour prendre en charge les femmes victimes" de violences.

" Le texte ne prend pas en compte les définitions internationales en matière de violences à l'égard des femmes". "Cette loi ne modifie que quelques articles du code pénal, alors que celui-ci reste fondamentalement basé sur des concepts obsolètes, comme l'atteinte à la pudeur publique ou la pénalisation des relations sexuelles hors mariage".

Dernières nouvelles