Trump n'est "pas sûr" qu'Israéliens et Palestiniens cherchent à faire la paix

Donald Trump lors de son premier discours sur

Donald Trump lors de son premier discours sur"l'état de l'Union, le 30 janvier 2018 Crédit: AFP WIN MCNAMEE

"(.) Je pense qu'il serait très bête pour les Palestiniens comme pour les Israéliens de ne pas parvenir à un accord".

Le pensionnaire de la Maison blanche avait dans le passé dénoncé à plusieurs reprises le "manque de volonté" des Palestiniens à vouloir négocier sans critiquer Israël.

Une déclaration intrigante alors qu'il rappelle que les relations entre les Etats-Unis et Israël sont "très bonnes".

Dimanche, dans Israël Hayom, quotidien gratuit le plus lu du pays et aligné sur les positions gouvernementales, Trump semblait déjà avoir fait une croix sur tout le processus: "Pour le moment, je dirais que les Palestiniens ne cherchent pas à faire la paix. Et je ne suis pas complètement sûr non plus qu'Israël cherche à faire la paix", a-t-il déclaré.

Pour rappel, les colonies occupées par Israël sont considérées comme illégales par l'ONU. Exprimant ses inquiétudes sur l'expansion des implantations israéliennes civiles situées dans les territoires palestiniens, le président US a reconnu qu'elles "compliquent beaucoup la situation et ont toujours rendu difficile toutes discussions sur la paix donc je pense qu'Israël doit être très prudent avec les colonies". Décidément, l'ambiguïté de Donald Trump sur ce dossier est déroutante. Depuis, les Palestiniens excluent toute participation à des négociations qui se tiendraient sous le patronage des Etats-Unis, lesquels tentent de les faire "revenir à la table" en sabrant dans leur aide humanitaire.

Dernières nouvelles