USA : ils laissent un détenu mourir de soif…

Le détenu était mort en avril 2016 dans une prison de Milwaukee aux Etats-Unis

Etats-Unis : trois fonctionnaires de prison inculpés pour la mort de Terrill Thomas

Trois employés pénitentiaires d'une prison américaine sont soupçonnés d'être à l'origine de la mort d'un détenu le 24 avril 2016.

Presque deux ans plus tard, le shérif et le procureur du district ont enfin annoncé les charges criminelles retenues à leur encontre.

Terrill Thomas avait été "sanctionné" par Kashka Meadors et James Ramsey-Guy, deux surveillants de prison, qui lui avaient donc coupé l'eau de sa cellule, parce qu'il était trop bruyant.

La troisième personne inculpée dans la mort de cet homme est Nancy Evans, responsable hiérarchique accusée d'avoir délibérément menti sur les pratiques de ses agents et caché les images de vidéosurveillance de la cellule. Elle risque plus de quatre ans de réclusion.

"Il est extrêmement rare d'engager des poursuites pénales contre des fonctionnaires de l'Etat à la suite du décès d'un détenu".

Le calvaire de Terrill Thomas, dans un pays à la politique carcérale controversée, n'a été révélé que grâce à l'enquête d'un jury indépendant. "Ils lui ont simplement donné du Nutriloaf, une nourriture à peine comestible", avait indiqué Erik Heipt, l'avocat représentant la famille de Terrill Thomas. Le scandale a fait des vagues au-delà des frontières du Wisconsin.

Dernières nouvelles