Grève des autoroutes ce week-end

Grève des autoroutes ce week-end

Autoroutes : appel à la grève ce week-end !

Tous les syndicats (FO, CGT, Unsa, CFDT.) demandent au groupe Vinci, propriétaire des trois sociétés, "une augmentation décente" des rémunérations. Les salariés sont appelés à cesser le travail de vendredi matin à dimanche matin. Une grève est annoncée sur les réseaux Autoroutes du Sud de la France (ASF), Autoroutes Esterel-Côte d'Azur (Escota) et Cofiroute.

Les syndicats revendiquent une augmentation générale des salaires de 1,2 %, ainsi qu'une augmentation forfaitaire de 50 euros bruts mensuels pour tous les salariés.

" La direction ne peut que s'étonner du maintien de ce mouvement social, malgré les commissions de dialogue social qui se sont déroulées cette semaine, et à la suite desquelles ont été rappelées aux organisations syndicales les propositions formulées dans les projets d'accords NAO, qui portent sur une enveloppe globale d'augmentation de 1,5%, bien supérieure au niveau de l'inflation de 2017 (de 1 %) ", indique dans un communiqué Vinci Autoroutes. Elle refuse en revanche d'attribuer la hausse forfaitaire. Un moindre mal pour Vinci puisque que le syndicat Force Ouvrière estime que "depuis de trop nombreuses années maintenant, les sociétés d'autoroutes privilégient les dividendes de leurs actionnaires au détriment des premiers de corvée qui quotidiennement assurent leur mission de service public et trop souvent au péril de leur vie!".

Le chiffre d'affaires de Vinci Autoroutes a progressé l'an dernier de 3,2%, à 5,3 milliards d'euros, tiré par une "bonne dynamique" du trafic poids lourds (+4,3%), selon les résultats du groupe présentés en début de mois. Et on ne parle pas seulement du chassé-croisé des trois zones scolaires.

Dernières nouvelles