Le SDF qui avait volé 500 millions d'euros retrouvé sans le butin

Fin de cavale pour le SDF qui avait dérobé 500.000 euros à l'aéroport de Roissy

Le SDF qui avait dérobé 500 000 euros a été retrouvé mais sans son butin

Il était présenté jeudi à un juge d'instruction en vue de sa mise en examen.

Ce SDF qui avait l'habitude de s'abriter dans l'aéroport de Roissy avait réussi à dérober 490 000 euros à Loomis, selon le préjudice estimé par le transporteur de fonds, sans aucune violence ni effraction, grâce à un étonnant concours de circonstance. Âgé d'une cinquantaine d'années, ce sans-abri a été interpellé de "manière fortuite" lors d'un banal contrôle d'identité dans la nuit de mardi à mercredi dans un foyer de Seine-Saint-Denis, a expliqué cette source, précisant qu'il "n'avait rien sur lui". L'homme laisse tomber sa valise, entre dans le local avant d'en ressortir 32 secondes plus tard avec deux sacs de toile bleu ciel qui contiennent 490 000 euros. Il en saisit deux et repart donc avec 496 millions d'euros. L'homme a ensuite raconté s'être fait enlever, séquestrer, violenter et voler une grosse partie du butin quelques jours après les faits. Il dit avoir été enlevé "hors de la région parisienne" et "sérieusement frappé" pour révéler l'endroit ou il avait caché l'argent.

Le SDF a refusé de donner le moindre détail sur les hommes qui l'ont, selon sa version, séquestré et battu.

Après les faits, les enquêteurs avaient rapidement écarté la piste d'un coup monté, avec des complicités internes, privilégiant celle du coup de chance. Le parquet de Bobigny a requis son placement en détention provisoire et ouvert une information judiciaire pour vol aggravé par le fait qu'il ait été commis dans un aéroport et dans un lieu destiné à l'entrepôt de fonds.

Dernières nouvelles