Manifestation des agriculteurs en colère

Châlons-en-Champagne le 19 février 2018

Importation de viande bovine: les agriculteurs de la Marne en colère

Les négociations en cours entre l'Union européenne et les quatre pays du Mercosur (Brésil, Argentine, Uruguay, Paraguay) et l'éventuel relèvement du contingent d'importation en France de viande bovine issus de ces pays.

À l'appel de la FDSEA et des Jeunes Agriculteurs de la Manche, les agriculteurs vont manifester jeudi 22 février 2018 devant la préfecture de la Manche.

"Toutes les productions françaises sont en difficulté!" "Nous, on est prêts à faire l'effort de produire quelque chose de qualité". Ce travail est loin d'être rémunéré à sa juste valeur. Bien au contraire, les prix stagnent depuis 30 ans malgré l'inflation globale. Pour les syndicats agricoles, ces accords "mettraient à mal de nombreuses filières françaises comme la viande bovine, le sucre, la volaille et l'éthanol", ils "déstabiliseraient l'équilibre entre les modèles agricoles d'Europe et d'Amérique latine". Nous exigeons une réintégration de toutes les zones soumises à de réelles contraintes dans les Zones Défavorisées Simples et un seuil d'aide de 250 euros/ha pour toute la France. Parallèlement, nombre d'agriculteurs sont préoccupés par la refonte de la carte des zones défavorisées qui risque de les priver d'une indemnité. Par ailleurs, Emmanuel Macron compte " battre le record de présence " des présidents de la République lors de sa visite au salon de l'agriculture samedi, a-t-elle dit.

C'est pourquoi le 21 février, JA et la FNSEA appellent, ensemble, à une grande mobilisation nationale. Les paysans français demandent haut et fort de pouvoir continuer à exister pour fournir une alimentation de qualité pour tous!

Dernières nouvelles