Alexander Krushelnitsky, contrôlé positif au meldonium, rend sa médaille de bronze

Le curleur russe réfute avoir sciemment utilisé une substance interdite

Le curleur Aleksandr Krushelnitckii se dit choqué par la découverte de traces de meldonium dans ses échantillons. AFP

Alexander Krushelnitsky et Anastasia Bryzgalova vont rendre leurs médailles gagnées lors de l'épreuve de double mixte aux JO de Pyeongchang, a annoncé mercredi une porte-parole de la Fédération russe de curling, comme le rapporte ESPN.

Le Tribunal arbitral du Sport (TAS) a retiré jeudi la médaille de bronze gagnée en double mixte par le curleur russe sous bannière olympique Alexander Krushelnitsky, contrôlé positif au meldonium et reconnu coupable de violation des règles antidopage. S'il a admis le contrôle positif, l'athlète sous bannière olympique a nié s'être dopé volontairement. La commission exécutive du CIO se réunira samedi après-midi pour étudier la levée éventuelle de la suspension du ROC. La mise au jour d'un système de dopage institutionnalisé avait entraîné le 5 décembre la suspension du ROC, interdisant de facto de participation aux Jeux les sportifs russes.

Le CIO avait dans le même temps décidé d'accorder des invitations à un certain nombre de sportifs russes dont le parcours et le profil, scrupuleusement étudiés par un panel de spécialistes, permettaient d'établir qu'ils sont "propres".

Cette nouvelle affaire de dopage concernant un athlète russe ne peut plus mal tomber, alors que la Russie était interdite de JO suite au scandale de dopage d'Etat. Des négociations sont en cours pour permettre aux Russes de défiler sous leur drapeau lors de la cérémonie de clôture.

Dernières nouvelles