Groupe ADP : le bénéfice net bondit de 31% en 2017

ADP a annoncé jeudi que le trafic avait dépassé pour la première fois la barre symbolique des 100 millions de passagers l'an dernier dans les aéroports de Roissy-CDG et Orly, bénéficiant ainsi de la forte croissance des liaisons long-courrier.

L'Ebitda, ou excédent brut d'exploitation, a également progressé de 31%, à 1,57 milliard d'euros, soutenu par l'intégration du turc TAV Airports au second semestre. Le chiffre d'affaires par passager des boutiques côté pistes est stable à 18,2 euros (+ 0,4 %).

Le chiffre d'affaires du segment Immobilier, qui regroupe les seules activités parisiennes, est en baisse de 4,8 %, à 250 millions d'euros, précise le communiqué.

Le concessionnaire des aéroports de Roissy-CDG et Orly, Groupe ADP, a relevé mardi son dividende et indiqué tabler sur nouvelle progression de son trafic et de sa rentabilité en 2018, après avoir profité l'année dernière de l'acquisition du turc TAV Airports. ADP a porté en juillet de 38 % à 46,12 % sa participation dans le capital de TAV. "Ces projets sont des opportunités de croissance et de création de valeur pour les années à venir".

Pour 2018, le groupe table sur une croissance du trafic de Paris Aéroport (Charles de Gaulle + Orly) comprise entre 2,5 % et 3,5 % par rapport à 2017.

Dernières nouvelles