Le parlement néerlandais reconnaît le "génocide" arménien

Les députés néerlandais prêts à reconnaître le

Pays-Bas : le parlement reconnaît le génocide arménien

Les députés néerlandais ont adopté jeudi un texte reconnaissant le "génocide" arménien de 1915, rejoignant ainsi la dizaine d'autres pays de l'Union européenne qui ont déjà fait de même. "Le gouvernement ne suivra pas l'avis du parlement", a souligné à la télévision néerlandaise la ministre des Affaires étrangères des Pays-Bas, Sigrid Kaag, qui a appelé à "la plus grande prudence lorsqu'on applique le terme de génocide à des événements du passé". La chambre basse du Parlement a en outre accepté d'envoyer un représentant du gouvernement à Erevan le 24 avril pour la commémoration des massacres perpétrés. Les Arméniens estiment qu'un million et demi des leurs ont été tués de manière systématique à la fin de l'Empire ottoman entre 1915 et 1917.

Les députés néerlandais ont voté massivement jeudi en faveur de la reconnaissance du génocide arménien.

Un vote du pouvoir législatif qui n'a pas d'incidence sur l'exécutif: le gouvernement néerlandais a rapidement pris ses distances avec la motion parlementaire, notamment pour calmer la colère d'Ankara. Le gouvernement néerlandais avait empêché en mars 2017 deux ministres turcs de s'exprimer lors d'un meeting organisé pour la communauté turque à Rotterdam à l'occasion de la campagne du référendum sur le renforcement des pouvoirs présidentiels.

Dernières nouvelles