Le vilain tour joué par Lionel Messi à Cesc Fabregas — FC Barcelone

Prochain article						 Article précédent					
	Pin	 Leo Messi est devenu un expert au tir sur poteau. EFE							Whatsapp			Twitter			Facebook			Commentaires 0

Prochain article Article précédent Pin Leo Messi est devenu un expert au tir sur poteau. EFE Whatsapp Twitter Facebook Commentaires 0

Le plan d'Antonio Conte était quasiment parfait.

Dans une rencontre très intense, les Blues ont rendu une copie admirable. Une stratégie longtemps payante. "Je suis heureux à Chelsea, mais les deux parties doivent être heureuses".

Deux matchs comptants pour les huitièmes de finalealler de la ligue des champions d'Europe ont eu lieu aujourd'hui. Alors que tous les projecteurs étaient tournés sur le Belge Eden Hazard et l'espagnol Pedro, c'est plutôt l'attaquant Willian qui a failli mener ses coéquipiers à la victoire face aux Blaugranas.

"On est un peu déçu". Si l'on devait résumer l'expression du visage de Willian en un seul mot, ce serait le soulagement. Et marquer ainsi ce but à l'extérieur qui pèsera probablement lourd dans la balance finale.

" On a montré que si nous sommes prêts à travailler dur ensemble et si nous gardons ce bon feeling avec le ballon, on peut faire quelque chose d'extraordinaire au Camp Nou."
Mais ce n'était pas suffisant pour gâcher le plaisir de vivre un match rythmé, serré, haletant et qui se joue sur un coup de génie ou un coup de dés.

En accrochant le nul 1-1 sur la pelouse de Chelsea, Barcelone réalise une bonne opération. Maître tacticien, Conte a apprécié le sérieux de ses joueurs pour appliquer sa stratégie. Interrogé sur les rumeurs de départ, l'entraîneur italien a de nouveau confié qu'il avait l'ambition d'aller au bout de son engagement. Mais, en disant ça, je sais que tout peut se passer dans le football.

Auteurs d'un beau parcours en poule (premiers devant Porto, Leipzig et Monaco), les Turcs ont complètement sombré face au Bayern, anéantissant avant même le match retour leurs chances de qualifications. Si le Barça finira par égaliser sur une vilaine erreur d'Andreas Christensen, le Brésilien est bel et bien l'homme du match. En une de L'Équipe, la Pulga du FC Barcelone est encore saluée comme elle se doit.

Dernières nouvelles