SOPRA-STERIA : publie des résultats annuels et un dividende en hausse

Le groupe haut-savoyard, spécialisé dans la transition numérique, boucle son exercice 2017 sur un chiffre d'affaires de 3.845,4 millions d'euros en hausse de 3,5 %.

Le broker révise aussi ses estimations de BPA ajusté de -2% pour 2018, +4% pour 2019 et +11% pour 2020 (+13 euros sur la 'fair value'), tandis que les provisions pour retraites chutent de 469 à 359 millions (+5 euros).

Le groupe né de la fusion en 2014 de Sopra et Steria a fait état par ailleurs d'un bénéfice net part du groupe en hausse de 14% à 171,4 millions d'euros et a dit viser pour 2018 une croissance organique annuelle de son chiffre d'affaires comprise entre 3 et 5%, un objectif qu'un gérant qualifie de légèrement inférieur aux prévisions de certains de ses concurrents.

Sur le reste du continent européen, les ventes atteignent 827,6 millions d'euros, en croissance organique de 12%. Un plan a été lancé en 2017 pour réorienter la performance de la zone en misant sur des services à plus forte valeur ajoutée. Son résultat opérationnel d'activité a augmenté de son côté de 9,5% pour atteindre 329,8 millions d'euros, soit une marge opérationnelle d'activité de 8,6% (+0,6 point).

ESN, qui maintient sa recommandation à "neutre", salue la croissance des résultats mais déplore le manque de visibilité sur la stratégie du groupe au Royaume-Uni et sur la restructuration en cours.

Dernières nouvelles