Julien Clerc à son avis sur l'héritage de Johnny Hallyday

Deux mois et demi après les funérailles du chanteur

Deux mois et demi après les funérailles du chanteur

Rappelons que David Hallyday et sa soeur Laura Smet ont lancé deux actions en justice pour contester le testament de leur père qui lègue l'intégralité de son héritage à son épouse Laeticia. Sur le plateau de France 2, elle réitère.

Elle s'est d'abord souvenue de l'hommage rendu à la star en décembre. Je ne me souviens que d'une seule chose: "c'est de la ferveur dans la rue". "J'étais un peu paralysée".

Elle regrette cependant le côté "spectacle des funérailles à la Madeleine: "J'avoue que, à la Madeleine, j'ai senti comme un malaise".

Le moins qu'on puisse écrire, c'est que Sylvie Vartan n'a pas mâché ses mots, face à Laurent Delahousse: " Je suis effarée de voir qu'on ait pu publier un des nombreux testaments, puisqu'il y en a quand même un bon nombre. "Je ne crois pas que Johnny était capable de cela", a-t-elle ajouté, affirmant qu'elle et David n'avaient "jamais discuté" avec le chanteur de ses dispositions testamentaires.

"C'est inimaginable la violence et le reniement d'un père". "J'ai beaucoup de mal à croire que l'homme que j'ai aimé, que j'ai connu, que je connais très, très bien ai pu réécrire son histoire, renier son sang et son histoire en déshéritant, en ne donnant pas de droit moral à ses enfants", confie-t-elle. Moi, je ne peux que témoigner de ma tristesse... "Il est meurtri, blessé et personne ne pouvait s'attendre à une chose pareille". Moi, je commence des répétitions. "Vous savez, la musique adoucit les mœurs". "Ces enfants doivent faire 10h d'avion pour se recueillir sur la tombe de leur père".

Une Sylvie Vartan "consternée"Evidemment, je comprends bien les raisons pour lesquelles on cherche à travestir la vérité afin d'atteindre mon fils", ajoute-t-elle".

"J'ai toujours eu des rapports courtois avec elle, mais là, la donne est différente". Non, je ne peux pas imaginer une seconde qu'il ait fait cela.

Dernières nouvelles