Ghana : des pilules pour accoucher d' "un bébé à la peau claire "

Ghana: des pilules pour accoucher d’un bébé clair de peau			
					Par Modeste Dossou
		Le 28 Fév 2018 à 12:21			Dernière mise à jour 28 Fév 2018 à 12:22

Ghana: des pilules pour accoucher d’un bébé clair de peau Par Modeste Dossou Le 28 Fév 2018 à 12:21 Dernière mise à jour 28 Fév 2018 à 12:22

Destinées aux femmes enceintes qui espèrent donner naissance à un bébé à la peau claire, cette étrange tendance serait dangereuse pour la santé.

Les experts médicaux disent que ces drogues illégales peuvent causer des malformations congénitales, y compris des dommages aux membres et aux organes internes. "Nous voulons que le grand public sache que la FDA n'approuve aucun produit comme un comprimé ou une pilule voué à éclaircir la peau d'un enfant à naître", a déclaré à la BBC Emmanuel Nkrumah, chef du Département Cosmétique de la FDA.

Les autorités ghanéennes ont décidé de traquer et de poursuivre en justice les entreprises et les individus en possession des comprimés illicites.

De plus en plus les Ghanéenne prennent des pilules dès la grossesse pour espérer accoucher un bébé à la peau claire. Quant à la mère, elle est exposée à des maladies rénales, des hépatiques, des cancers de la peau, des amincissements cutanés et d'autres infections. Selon un rapport publié en 2016 par le New York Times repéré par Le Point, près de 70% des femmes d'Afrique de l'Ouest auraient déjà utilisé des crèmes censées éclaircir la peau.

Au Ghana, et plus généralement dans les pays africains, le blanchiment de la peau est devenu un véritable fléau. Pour se sentir plus belles et mieux vues, elles sont encore nombreuses à utiliser des crèmes éclaircissantes.

Dernières nouvelles