Un gang tente de scier les jambes d'un triathlète sud-Africain !

En Afrique du Sud un gang tente de scier les jambes d'un athlète

En Afrique du Sud, un gang tente de scier les jambes d'un triathlète

Une sordide affaire. Mardi matin très tôt près de la ville côtière de Durban en Afrique du Sud, le triathlète Mhlengi Gwala a été sauvagement agressé par un gang sur le chemin de l'entraînement. "Ces gars sont sortis d'un buisson". Mhlengi Gwala "a pensé qu'ils voulaient le voler, alors il leur a offert son téléphone portable et de l'argent", a expliqué l'un de ses sponsors Sue de la Porte, cité par la presse locale. Ils ont pris une scie [.]. "Deux types tenaient le haut de son corps pendant que l'autre lui sciait la jambe". Une fois arrivé à l'os, la scie s'est bloquée car elle n'était pas assez tranchante. Quand le gang a remarqué que la jambe de Mhlengi Gwala était difficile à couper à ce niveau, ils se sont attaqués à l'autre jambe.

Actuellement, Mhlengi Gwala est opéré afin d'essayer de sauver sa jambe. Il poursuit: "les médecins sont confiants mais le rétablissement sera long".

Sandile Shange continue de s'interroger sur les motivations des assaillants. Le jeune homme a pu compter sur le soutien de ses proches dans cette épreuve, et notamment sur Henri Schoeman, médaillé de bronze au triathlon lors des Jeux olympiques de Rio en 2016.

Une initiative de crowdfunding a été mise ne place sur le site Backabuddy pour venir en aide à l'athlète concernant les frais médicaux, rapportent les médias locaux.

Un cas malheureusement non isolé, l'Afrique du Sud étant réputé pour avoir l'un des taux de criminalité les plus importants de la planète, avec 51 homicides par jour, selon la police.

Dernières nouvelles