Une femme décède après avoir attendu 2h30 aux urgences — Reims

Trop d'attente aux urgences de Reims

Une femme décède d'une crise cardiaque après avoir attendue 2h30 aux urgences

16 heures, mardi, une femme de 73 ans, résidante à la maison de retraite Wilson de Reims, est prise en charge par une ambulance après s'être sentie mal. Cinq minutes plus tard, la voilà arrivée aux urgences du CHU de Reims. Mais la victime a fait une crise cardiaque. Les ambulanciers ont essayé de la réanimer. "Quotidiennement, les compétences et effectifs des professionnels exerçant au sein du SAU sont organisés pour garantir la continuité de la prise en charge du patient". "Les soins appropriés lui ont été administrés quand son état s'est aggravé ". A la suite du décès, l'hôpital de Reims s'est justifié dans un communiqué: " Il y a eu, malheureusement, quatre urgences vitales à traiter en même temps que la septuagénaire, qui, à son arrivée, avait été diagnostiquée dans un état stable.

Selon le CHU, les urgences seraient particulièrement sollicitées cette semaine, du fait des pics épidémiques liés à la grippe et à la diarrhée aigüe, et des activités durant les vacances scolaires. A 18h30, elle se trouvait encore sur un brancard, en attente d'un diagnostic et de soins. Pour le fils de la patiente décédée, ce n'est pas suffisant.

Son fils envisage de porter plainte contre l'hôpital.

Dernières nouvelles