JCDecaux pointe son concurrent Smovengo qu'il n'estime "pas à la hauteur" — Vélib

Vélib': un million d'euros supplémentaire de pénalités pour Smovengo

JCDecaux pointe son concurrent Smovengo qu'il n'estime "pas à la hauteur" — Vélib

Récemment, la maire de Paris a indiqué qu'elle espérait un réseau totalement opérationnel autour de la fin avril, début mai.

Contrainte de reconnaître les dysfonctionnements de la mise en place, l'édile a affirmé: " Je suis d'accord, ça ne va pas. "Je mets la pression, il y des pénalités très fortes, plus d'un million d'euros par mois", a-t-elle dit.

" Aujourd'hui, nous avons 330 stations opérationnelles, ce que nous aurions dû avoir il y a un mois ", a-t-elle ajouté en rappelant que depuis quelques jours, la Ville " épaule pour aller plus vite " l'opérateur Smovengo.

Face au retard du déploiement du Vélib', la mairie de Paris a décidé de "reprendre la main" en mettant à contribution ses ingénieurs et techniciens aux côtés des équipes de Smovengo.

Interrogée sur la possibilité de casser le marché avec l'actuel prestataire, Anne Hidalgo a simplement déclaré qu'un marché " ça ne se casse pas comme ça ".

Selon la maire de Paris, "quand on a affaire à un service public, il faut que la loi intègre la question de la continuité de ce service public". En conséquence, le service est gratuit pour les abonnés depuis le mois de janvier.

Dernières nouvelles