Le Maviret autorisé à la vente en pharmacie

La vente d'un nouveau médicament antiviral à action directe contre l'hépatite C a été officiellement autorisée jeudi en France

La vente d'un nouveau médicament antiviral à action directe contre l'hépatite C a été officiellement autorisée jeudi

La commercialisation à la fois à l'hôpital et en pharmacie du Maviret, un antiviral à action directe contre l'hépatite C, a été autorisée jeudi 8 mars.

"A lire aussi: "Hépatites B et C: "325 millions de personnes touchées dans le monde et plus d'un million de morts chaque année" Une des causes de non-observance des patients est l'éloignement de l'hôpital, c'est pourquoi il est important que ces médicaments soient disponibles en officine de ville ", analyse ainsi dans un communiqué d'AbbVie l'hépatologue Marc Bourlière. "Ces deux AAD puissants ciblent et inhibent les protéines essentielles à la réplication du virus de l'hépatite C de génotype 1 à 6", indique Abbvie.

Le traitement est court: 3 comprimés quotidiens à prendre pendant 8 semaines seulement et est efficace dans 9 cas sur 10.

La publication du Journal officiel annonce également le prix de Maviret® fixé par le Comité économique des produits de santé (CEPS).

Le médicament, développé par le laboratoire américain AbbVie, sera disponible au prix public de 28.000 euros pour les patients non-atteints de cirrhose du foie. Pour les patients naïfs cirrhotiques, un traitement de 12 semaines est recommandé au prix de 42 000 euros.

On remarquera enfin que Maviret constituera un sérieux espoir pour les patients co-infectés VHC/VIH-1 et ceux dont les options de traitement étaient auparavant limitées, en particulier les patients souffrant d'insuffisance rénale chronique sévère (IRC) ou atteints d'une infection par le VHC génotype 32.

Dernières nouvelles