Simon Yates fait coup double !

Peloton lors du Paris-Nice le 9 mars 2018

Peloton lors du Paris-Nice le 9 mars 2018

Elle a en revanche redistribué partiellement les cartes en condamnant notamment le porteur du maillot jaune, l'Espagnol Luis Leon Sanchez, et son dauphin, Julian Alaphilippe. Le groupe, réduit à trois unités avec les Français Tony Gallopin (AG2R) et Amaël Moinard (Fortuneo) ainsi que l'Irlandais Nicholas Roche (BMC), a abordé la montée finale avec un mince avantage de 0:30 sur le peloton.

Sanchez a été lâché à 6 kilomètres de l'arrivée sur les pentes de Valdeblore.

C'est donc une excellente opération réalisée par le coureur de la formation australienne Mitchelton-Scott puisqu'il s'empare également du maillot jaune. Teuns a finalement sprinté pour la 2e place alors que Wellens termine 5e.

Vainqueur l'an passé à Fayence, Simon Yates avait pris la 9e place du classement final (7e en 2017).

Au général, Yates compte désormais 0:11 d'avance sur Ion Izagirre (Bahrain) et 0:12 sur Gorka Izagirre (Bahrain). Le Belge Tim Wellens, quatrième, n'est distancé que de 13 secondes.

Journée dantesque ce samedi dans le parc du Mercantour transit de froid et noyé dans l'humidité qui laissera des traces parmi les rescapés de ce Paris-Nice, où tous les sprinteurs, concentrés sur Milan - San Remo, avaient choisi de ne pas prendre le départ de la septième étape par précaution.

L'année dernière, le Colombien de l'équipe Sky Sergio Heano avait inscrit son nom au palmarès de Paris-Nice.

Dernières nouvelles