Bertrand Cantat renonce aux festivals d'été pour clore les "polémiques" — France

Bertrand Cantat sur scène en juillet 2014 au festival des Vieilles Charrues avec le groupe Détroit

Bertrand Cantat sur scène en juillet 2014 au festival des Vieilles Charrues avec le groupe Détroit

Le chanteur Bertrand Cantat a annoncé lundi qu'il renonçait à se produire dans les festivals d'été alors qu'il fait face à une contestation grandissante pour ses concerts, 15 ans après la mort sous ses coups de Marie Trintignant.

"Pour mettre fin à toutes les polémiques et faire cesser les pressions sur les organisateurs, j'ai décidé de retirer notre projet de tous les festivals d'été" explique le chanteur dans un communiqué.

Une pétition réunissant plus de 70 000 signatures réclamait par ailleurs la déprogrammation de l'artiste dans la Manche au festival les Papillons de nuit. Le conseil départemental de ce département a retiré sa subvention à l'événement.

Bertrand Cantat devait notamment participer au festival Garorock dans le Lot-et-Garonne cet été.

L'association "considère que les institutions politiques, quelles qu'elles soient, n'ont pas de droit d'ingérence dans ses choix artistiques ". Il doit donner ses dernières représentations à Paris les 29 et 30 mai, à l'Olympia.

Bertrand Cantat avait commencé fin février une tournée pour présenter à son public son premier album solo "Amor Fati".

Avant l'Ardèche Aluna Festival, le festival Les Escales à Sai-Nazaire, avait également choisi de déprogrammer le concert du chanteur prévu fin juillet. Il chantera en solo ce lundi soir à Montpellier au Rockstore et se produira à Ramonville, près de Toulouse, les 22 et 23 mai prochain. Ça n'est pas un mystère. "Je trouve cela honteux, indécent, dégueulasse, qu'il aille sur scène" a-t-elle déclaré avant d'ajouter: "Il va se faire applaudir après avoir tué?!" Il avait été libéré en 2007, après avoir purgé la moitié de sa peine de huit ans de prison.

Dernières nouvelles