De fausses offres d'emploi sur internet virent à l'arnaque — Escroquerie

Une agence Pôle Emploi à Armentières le 27 août 2014

Une agence Pôle Emploi à Armentières le 27 août 2014

Jusqu'à des centaines de demandeurs d'emploi ont été victimes d'une arnaque à la fausse offre d'emploi ces derniers mois en Indre-et-Loire, rapporte lundi 12 mars France Bleu. Le stratagème mis en place concerne essentiellement le secteur des services, avec des offres déposées sur des sites d'annonces entre particuliers. Lorsque la personne intéressée par l'annonce contacte le prétendu employeur, celui-ci lui répond par mail ou par téléphone.

Mais le nouvel employé reçoit en réalité un chèque d'un montant supérieur de quelques centaines d'euros. Selon lui, le comptable de l'entreprise se serait trompé dans la rédaction du chèque. Le faux employeur rappelle, évoque une erreur et demande un remboursement rapide grâce à un virement à effectuer sur une carte prépayée qui permet de récupérer la somme en liquide.

Après avoir enregistré jusqu'à cinq plaintes par semaine, le commissariat de Tours et aussi Pôle Emploi viennent de lancer une mise en garde. Cette somme, le salarié ne la reverra jamais, évidemment, puisque le chèque qu'il a reçu est faux ou volé, en tout cas impossible à encaisser. A la fin du mois de février, des dizaines de plaintes avaient déjà été déposées à la Seyne-sur-Mer, dans le Var, pour une escroquerie similaire, qui visait là encore les chômeurs. Certaines portent même le logo de Pôle Emploi. Les escrocs, eux, peuvent être n'importe ou dans le monde.

Dernières nouvelles