Accident de Millas : la mère d'un enfant tué réclame des réponses

Les familles des six collégiens qui ont perdu la vie dans l'accident de car à Millas attendent toujours des réponses

Les familles des six collégiens qui ont perdu la vie dans l'accident de car à Millas attendent toujours des réponses Crédit: RAYMOND ROIG AFP

"On nous a fait attendre quatre heures, avec de l'eau et des mandarines. sans rien savoir", explique-t-elle. Et là on m'appelle, je suis contente, je me dis qu'enfin je vais voir mon fils. "Et là, on m'a fait entrer dans un petit bureau, on m'a demandé de m'asseoir et on m'a dit qu'il était décédé", poursuit-elle. On lui annonce alors que son fils est décédé, et qu'il se trouve à Montpellier. 'Si vous voulez le voir, il est à Montpellier.' Et de là on nous a dit: "'Il faut rentrer chez vous'". La veille de son audition chez le juge d'instruction, Céline Conreux a accepté de raconter à France 3 le jour où sa vie a basculé.

" Au début, on ne se rend pas compte, mais plus ça va et plus il y a le manque". "J'ai besoin de réponses et j'ai besoin que ça avance". Elle est "effondrée au souvenir des enfants du bus", a-t-il ajouté.

La version de la conductrice contredit les premières "constatations matérielles" dont a fait état le procureur de Marseille, Xavier Tarabeux, qui vont "plutôt dans le sens d'une barrière fermée", tout comme les témoignages du conducteur du TER et des chauffeurs des véhicules qui se trouvaient de l'autre côté de la voie ferrée. C'est ce que soutiennent notamment le conducteur du TER qui a percuté l'autocar, une collégienne assise au premier rang du bus et deux hommes présents dans leur voiture au passage à niveau au moment du drame. Un rapport d'expertise est toujours attendu par les enquêteurs pour tenter de faire la lumière sur ce drame.

Dernières nouvelles