La Corse fera l'objet d'un article spécifique

Constitution : Philippe confirme l'article «spécifique» pour la Corse

Corse dans la Constitution: Philippe garde ses cartes en main

La Corse dans la Constitution, c'est oui: Emmanuel Macron l'avait promis aux élus nationalistes début février, Edouard Philippe le leur a confirmé lundi soir à Matignon, ajoutant que l'île ferait bien l'objet d'un article spécifique.

Le président de la collectivité de Corse Gilles Simeoni (à droite) et le président de l'Assemblée Jean-Guy Talamoni (à gauche) ont été reçus pendant plus d'une heure et demie par le Premier ministre Edouard Philippe sur ce texte que le couple exécutif espère pouvoir présenter en conseil des ministres au printemps.

Mais sur le fond le chef du gouvernement est resté bien vague. "Le gouvernement pour l'instant s'est contenté de prendre acte de nos propositions et n'a pas fait connaître la sienne", a-t-il poursuivi, parlant de "statu quo" sur le dossier.

Selon l'entourage de l'exécutif corse, l'île pourrait être mentionnée dans le cadre d'un article spécifique au sein de l'article 72 qui fixe les compétences des collectivités territoriales. Contrairement à un alinéa, comme le fameux alinéa 3 de l'article 49 (devenu abusivement le "49-3"), qui lui n'en est pas un. Après une réunion en fin de matinée avec Jacqueline Gourault, les présidents Simeoni et Talamoni étaient attendus en fin de journée à Matignon pour y rencontrer le Premier ministre, Edouard Philippe. Mais le Premier ministre n'a finalement pas abattu son jeu.

Selon Gilles Simeoni, le Premier ministre a souligné que "la révision constitutionnelle était un processus d'ensemble, complexe, que la question corse divisait souvent, qu'ils avaient une majorité à trouver à travers le vote du Congrès". "Nous ne sous-estimons pas la difficulté de l'exercice pour le gouvernement mais nous disons que s'il y a une volonté politique clairement affirmée cela va créer une dynamique politique qui va convaincre un grand nombre de députés et de sénateurs", a plaidé Gilles Simeoni.

Dernières nouvelles