Leur escapade romantique au Taj Mahal

Macron en Inde: place à la diplomatie du câlin

New Dehli, ce samedi. Le président français est accuelli par le Premier ministre indien au Palais présidentiel par une longue accoladePlus

Pour terminer cette visite d'Etat en Inde, Emmanuel et Brigitte Macron se sont offert ce dimanche un coucher de soleil sur le Taj Mahal, emblématique mausolée moghol de marbre blanc; un lieu "absolument magnifique" a estimé le président français.

En discussion depuis dix ans, ce qui devrait être "le plus grand projet nucléaire au monde" a fait l'objet selon la délégation française d'une "avancée majeure" puisqu'un accord industriel a été signé entre EDF et le groupe public indien NPCIL. Mais, jusqu'en 2015, sa coopération avec l'Inde était limitée à des exercices communs, New Delhi étant alors concentré sur le nord de l'Océan indien.

L'hebdomadaire India Today, qui publie cette semaine une longue interview d'Emmanuel Macron et qui a même consacré sa une au chef de l'État, est d'accord avec ce diagnostic.

L'Asi veut offrir l'"écosystème" rassemblant les solutions technologiques, les ressources financières et les capacités de production de masse pour les 121 pays situés entre les tropiques du Cancer, a expliqué M. Modi.

"D'une part, l'Inde manque d'infrastructures, de l'autre, elle est confrontée à un problème de pollution dramatique; elle n'a donc pas le choix, elle doit investir dans les technologies vertes", résume l'économiste Catherine Bros, spécialiste du pays. Un secteur dans lequel la France est bien décidée à s'imposer comme un partenaire privilégié du géant asiatique.

L'objectif de l'Asi est de mobiliser 1.000 milliards de dollars pour développer 1 TW d'énergie solaire en 2030.

Emmanuel Macron a profité de son discours pour annoncer une contribution française à hauteur de 1 milliard d'euros de prêts et de dons d'ici à 2022 pour soutenir ce développement, dont 300 millions ont déjà été investis. Des pays sur lesquels mise l'ASI pour accroître la production d'énergie solaire en mobilisant les financements nécessaires, notamment en faveur des pays pauvres.

En seconde partie d'après-midi, le couple Macron s'est envolé pour le Taj Mahal d'Agra, à 170 kilomètres au sud de la capitale indienne.

Les photos de dirigeants étrangers devant le Taj Mahal sont des incontournables des voyages officiels en Inde. Une controverse qui s'inscrit dans une remise en cause plus générale ces temps-ci en Inde de l'héritage musulman du pays.

Dernières nouvelles