Mont-Saint-Michel. Les tarifs de parking vont devoir baisser

Et de toute façon tout est appelé à être remis à plat avec la transformation du syndicat mixte en EPIC, et la nouvelle gouvernance du Mont.très flou jusqu'à présent dit l'élu. Les prix du stationnement vont donc baisser.

Il s'agit de l'épilogue d'une longue bataille judiciaire impulsée par la commune du Mont-Saint-Michel et Sodétour, un groupe hôtelier, qui s'étaient insurgés contre une hausse des tarifs. La compagnie, qui intervient aux droits de la société Veolia Transport à qui ont été confiées la construction et l'exploitation des ouvrages et des services d'accueil du Mont-Saint-Michel, entendait ainsi faire valider l'augmentation substantielle du stationnement décidée par le syndicat mixte de la Baie (lire nos éditions du 21 février). Lors de la première convention de délégation de service public, il y a neuf ans, les tarifs de stationnement étaient de 8,50 euros pour les véhicules individuels, 12,50 euros pour les camping-cars, 3,50 euros pour les motos, 4 euros pour un aller et 6 euros pour un aller-retour dans les fameuses Maringotes. L'avenant contesté a ainsi fait passer ces prix respectivement à 12 euros, 20 euros, 4 euros et 5 euros pour chaque trajet en Maringotes.

De son côté Transdev justifiait cette hausse par une perte annuelle de 700 000 €. Le Conseil d'Etat a motivé sa décision en estimant que les hausses proposées " allaient au-delà de la compensation des charges liées aux modifications des obligations du délégataire convenues par ailleurs ".

En attendant la décision de la justice, Transdev avait déjà adopté des tarifs intermédiaires.

La décision du Conseil d'Etat est tombée vendredi 9 mars 2018. Le tarif de l'année 2018pour un camping-cars est actuellement 17,20 €.

Dernières nouvelles