Donald Trump limoge Rex Tillerson — USA

Washington assure que son intransigeance a poussé Pyongyang à négocier

Le président américain Donald Trump à la fin de son premier discours sur l'état de l'Union le 30 janvier

Rapide jeu de chaises musicales aux Etats-Unis.

Dans un tweet matinal (heure locale), Donald Trump a annoncé le départ de son secrétaire d'État, Rex Tillerson.

Le nouveau secrétaire d'État Mike Pompeo cède sa place à la tête de la CIA à celle qui était sa directrice adjointe depuis février 2017, Gina Haspel.

Agée de 61 ans, dont 33 passés au sein de la CIA, Gina Haspel a obtenu des responsabilités au début des années 2000.

Le Washington Post rapporte que de tels faits ont été constatés dans "une prison decrète Thaïlande" qu'elle gérait. Deux prisonniers ont notamment été victimes de "waterboarding", technique consistant à faire croire à une noyade. L'autre captif était Abou Zoubaydah, le premier membre influent présumé du réseau djihadiste capturé par les Américains après le 11 septembre.

Elle devra s'expliquer sur ses activités passées et s'engager à ne pas recourir à la torture, a estimé mardi l'influent sénateur républicain John McCain.

A Francfort, le groupe énergétique E.ON se distingue nettement en tête sur le DAX (+5,3%) tandis que son pair RWE surnage (-0,5%), dans le sillage de leurs publications de résultats annuels solides respectives.

Reuel Marc Gerecht, un ancien responsable de la CIA qui travaille aujourd'hui à la Foundation for Defense of Democracies, souligne les limites d'un directeur face à l'énorme bureaucratie de la CIA, alors que les opérations secrètes sont déterminées d'abord par le président.

Le nouveau secrétaire d'Etat s'appelle Mike Pompeo, selon l'annonce de Donald Trump. "Son parcours fait qu'elle n'est pas adaptée pour ce poste", estimaient les sénateurs Ron Wyden et Martin Heinrich.

Netflix perd 1,1% alors que les analystes de Citron Research recommandent de 'shorter' la valeur en raison des investissements disproportionnés du spécialiste de la vidéo à la demande dans ses contenus.

Sauf que les temps changent dans la période Trump. C'est Gina Haspel qui remplace M. Pompeo à la tête de la CIA, et qui devient ainsi la première femme à ce poste. Le Sénat entendra Mike Pompeo le mois prochain pour une audition de confirmation. "Gina est une espionne exemplaire et une patriote dévouée qui apporte plus de 30 ans d'expérience dans l'agence". Mais seul un résumé de 528 pages a été rendu public en décembre 2014. Mais cette copie restera classifiée jusqu'en 2029.

Dernières nouvelles