Google déclare la guerre au Bitcoin et aux produits spéculatifs — Publicité

Google va bannir les publicités liées aux crypto-monnaies à partir de juin 2018

Le premier monument mondial dédié au bitcoin érigé à Kranj en Slovénie. REUTERS Borut Zivulovic

La guerre est déclarée!

En janvier, Facebook avait annoncé qu'il allait interdire la publicité pour des produits financiers et des services liés aux cryptomonnaies sur l'ensemble de ses réseaux sociaux.

L'annonce intervient au moment ou Google publie son rapport annuel 2017 "confiance et sécurité" consacré à la publicité dans lequel il affirme avoir bloqué 3,2 milliards d'annonces en violation avec son règlement, près de deux fois plus en un an, soit 100 publicités par seconde. Dans le collimateur, les pubs pour les cryptommonaies, les options binaires, les contrats de différences ou des places de marchés permettant de spéculer sur les devises. Courant 2018 "nous allons mettre à jour nos règles sur ces produits financiers", poursuit-elle. Soit autant de risques pour les économies des internautes dont beaucoup se font avoir.

Le groupe explique avoir refusé l'accès à sa régie publicitaire Adsense à des milliers de "mauvais éditeurs", sites et applications, pour qu'ils ne puissent plus percevoir de recettes publicitaires.

En 2016, la filiale d'Alphabet avait interdit les publicités pour les prêts usuraires.

Dernières nouvelles