Un exilé russe retrouvé mort dans des circonstances inexpliquées

La victime avait reçu l'asile politique au Royaume Uni en 2010

La victime avait reçu l'asile politique au Royaume Uni en 2010

Agé de 68 ans, il avait reçu l'asile politique au Royaume-Uni en 2010. Selon sa fille, citée par le quotidien russe Kommersant, son corps portait des traces de strangulation. Le décès de Nikolaï Glouchkov survient en pleine affaire Skripal, un ancien espion russe empoisonné le 4 mars dernier au moyen d'un agent innervant militaire à Salisbury, dans le sud-ouest du pays. Exhorté par l'Allemagne et les États-Unis à s'expliquer, Moscou a rejeté ces accusations, réclamé une "enquête conjointe " et promis de riposter en cas de sanctions à son encontre.

La police britannique a souligné dans son communiqué qu'elle n'avait "pas de preuve d'un lien avec l'incident à Salisbury".

Les poursuites pour détournement de fonds au détriment d'Aeroflot avaient été lancées en 1999, au moment où Glouchkov faisait partie des partenaires de Boris Berezovski.

Ce mardi, les presses britannique et russe ont annoncé la mort, lundi soir, d'un exilé russe, "dans des circonstances inexpliquées à Londres".

Dernières nouvelles