Un déficit réduit à 5,1 milliards d'euros en 2017 — Sécurité sociale

Sécurité sociale : un déficit proche de 5 milliards en 2017

Sécurité sociale : un déficit réduit à 5,1 milliards d'euros en 2017

Le déficit du régime général de la Sécurité sociale et du fonds de solidarité vieillesse (FSV) n'a jamais été aussi bas depuis 15 ans, ont annoncé les ministères de la Santé et des Comptes publics, dans un communiqué jeudi 15 mars 2018.

Grâce à une croissance de la masse salariale "supérieure aux prévisions" (3,5% au lieu de 3,3%), la Sécurité sociale a bénéficié de recettes de l'ordre de 1,2 milliard d'euros, soit plus importantes qu'espérées.

Il s'améliore ainsi de 2,7 milliards par rapport au déficit cumulé de 7,8 milliards enregistré en 2016 mais dépasse l'objectif initial voté dans la loi de financement de la Sécurité sociale (LFSS) pour 2017, qui s'élevait à 4,2 milliards d'euros.

Même le Fonds de solidarité vieillesse (FSV), traditionnellement déficitaire, réduit sa perte de 3,6 à 2,9 milliards.

Seule la branche maladie voit son déficit se creuser, de 4,8 à 4,9 milliards d'euros, au lieu des 4,1 milliards encore prévus en septembre.

Cet objectif avait été revu en hausse au moment de la présentation de la LFSS 2018, à 5,2 milliards d'euros.

Mais la situation financière sous-jacente de la branche maladie s'est en fait améliorée de l'ordre d'un milliard d'euros, est-il souligné dans le communiqué. In fine, les dépenses d'assurance maladie ont également progressé plus que prévu (2,2% au lieu de 2,1%). Il est ainsi passé sous la barre des trois milliards d'euros l'an dernier pour la première fois depuis cinq ans.

Mais un effet a joué en sens inverse et a minoré le résultat 2017 de 1 milliard d'euros: il s'agit de l'affectation d'une fraction de TVA à l'Agence centrale des organismes de Sécurité sociale plutôt qu'à la Caisse nationale d'assurance-maladie, opération qui a conduit à enregistrer comptablement un mois de recettes en moins.

Agnès Buzyn et Gérald Darmanin estiment que " ces bons résultats (...) permettent d'envisager un retour à l'équilibre des comptes de la Sécurité sociale dans un avenir proche ", sans en préciser l'échéance.

Sa dernière composante, les soldes des comptes des collectivités locales, n'est pas encore connue.

Dernières nouvelles