Printemps 2018 : pourquoi ça tombe un 20 mars ?

Reporters- Paris 75000

Crédit: La Chaîne Météo

Mais en 2044, la fin de l'hiver se fêtera le 19 Mars. L'évènement ne se déroule pas exactement au même moment d'une année sur l'autre car l'orbite de la Terre n'est pas parfaitement circulaire d'une part (la distance Terre-Soleil varie de 147 à 152 millions de kilomètres) mais aussi parce que notre calendrier ne correspond pas exactement à la durée de la rotation de la Terre autour du soleil (365,2422 jours).

Mais pourquoi le printemps ne tombe-t-il "plus" un 21 mars?

Pour en revenir à l'équinoxe de printemps, qui tombe donc ce mardi 20 mars, à ce moment-là, la région entre le pôle Nord et le cercle polaire arctique démarre une journée de six mois tandis que le pôle Sud plonge dans la nuit pour une durée équivalente (il se passe l'inverse à l'automne). Il s'agit de prévoir le moment exact où le plan de l'équateur et celui de la trajectoire de la Terre coïncident.

Il y a deux imperfections dans le système. Pour ajuster cela, on a les années bissextiles comme 2016.

La deuxième imperfection est humaine et concerne notre calendrier. Dès le 21 mars, les jours seront donc plus longs que les nuits. Mais parfois, le printemps peut survenir un jour plus tôt, le 20 mars, comme c'est le cas en 2018 à 17h15 précisément, durant l'équinoxe, quand le soleil est à la verticale de l'Equateur.

C'est la combinaison de ces imperfections qui fait que le printemps ne tombe pas toujours à la même date. Et les astronomes ont calculé qu'il va falloir s'habituer: le prochain passage au printemps un 21 mars ne se produira pas avant. Météo France considère que ce printemps météorologique débute le 1er mars avec le redoux, même si cette année le froid s'est éternisé.

Dernières nouvelles