Des premiers tests réussis — Pilule pour hommes

Contraception masculine: une nouvelle pilule fait ses preuves

Pilule pour homme: des progrès concluants sur un nouveau produit

Effets secondaires, composition: on vous dit tout.

Cela fait plusieurs décennies que la communauté scientifique se penche sur la contraception masculine.

Des chercheurs américains ont réalisé les tests sur cette pilule diméthandrolone undécanoate (DMAU) chez une centaine d'hommes âgés de 18 à 50 ans.

Les résultats de l'étude seront présentés le 25 mars lors du congrès annuel de l'Endocrine Society à Chicago.

Dans les précédentes recherches, en prenant une pilule contraceptive, l'homme risquait une inflammation du foie et la pilule était éliminée par le corps rapidement, obligeant l'homme à en prendre une deuxième dans la journée. Ils leur ont injecté trois doses du contraceptif: 100, 200 et 400 milligrammes.

Pour ne pas avoir le même problème, les chercheurs ont indiqué avoir ajouté un acide gras à longue chaîne, qui ralentit l'élimination de la pilule par l'homme et protège le foie. Les participants ont pris le comprimé chaque jour pendant 28 jours, à heure fixe au moment d'un repas.

Mais reste à savoir si les hommes seront prêts à sauter le pas.

Le produit utilisé à une fonction supprimant les hormones nécessaires à la spermatogenèse, mais sans effets négatifs notables. Toutefois, de légers effets indésirables ont été remarqués, comme la prise de poids.

"Ces résultats prometteurs sont sans précédent dans le développement d'un prototype de pilule masculine ", s'est enthousiasmé Stephanie Page, professeure de médecine à l'Université de Washington à Seattle, et co-auteure de cet essai clinique.

Des essais sont en cours pour confirmer que le médicament bloque bien la production des spermatozoïdes.

Dernières nouvelles