Sida, un jeune sur cinq pense qu'il se transmet par la transpiration

VIDEO. Sida Les idées fausses en forte progression chez les jeunes alarment Sidaction

Un jeune sur cinq pense que le Sida peut se transmettre en embrassant

D'après un sondage publié par Sidaction ce mercredi 21 mars, mené sur un panel de 1002 personnes représentatif de la population âgée de 15 à 24 ans, 21% des jeunes pensent que le VIH peut être transmis en embrassant une personne séropositive.

"Ce qui est inquiétant, c'est que ces proportions ont augmenté de façon significative en un nombre assez réduit d'années, sur des choses qui semblaient acquises depuis longtemps", a déclaré à l'AFP la directrice générale de Sidaction, Florence Thune.

Les chiffres sont préoccupants puisque " 20% des jeunes s'estiment mal informés en 2018, soit une augmentation de 9 points par rapport à 2009 ".

Un jeune sur deux fait confiance aux informations sur le sida relayées dans les médias et sur Internet. 67% estiment que " l'Education nationale n'en fait pas suffisamment en matière d'information.

► Pour chacune des affirmations suivantes, diriez-vous que vous êtes tout à fait d'accord, plutôt d'accord, plutôt pas d'accord ou pas du tout d'accord? D'après le sondage, 14% des interrogés disent avoir eu des pratiques à risque pouvant les exposer à une contamination et moins de la moitié ont effectué un test de dépistage. Les idées fausses sur le VIH continuent de circuler et ne feraient qu'augmenter avec les années. 21% pensent que le sida peut se transmettre par un baiser et 18% par la transpiration. Et si une très grande majorité des jeunes (91%) sait que le préservatif préserve du virus, ce chiffre est en baisse de 7 points depuis 4 ans.

Selon l'enquête, le pourcentage de jeunes de 15 à 24 ans qui pensent, à tort, que le virus peut se transmettre par des baisers a augmenté de six points depuis 2015, passant de 15% à 21%.

La lutte contre les idées reçues sur le Sida est un combat qui n'est jamais gagné, comme le démontre un sondage commandé par l'association Sidaction [1], présenté à quelques jours de l'événement caritatif annuel (voir encadré).

Par ailleurs, 26 % des jeunes interrogés considèrent qu'il existe des médicaments pour guérir du sida, soit 13 % de plus qu'en 2009. Elle succède ainsi à Pierre Bergé, décédé le 8 septembre dernier. Chaque année en France, environ 6000 personnes découvrent leur séropositivité au virus.

Dernières nouvelles