Deux policiers tués à Alexandrie dans l'explosion d'une voiture piégée — Égypte

Deux policiers tués à Alexandrie dans l'explosion d'une voiture piégée — Égypte

Deux policiers tués à Alexandrie dans l'explosion d'une voiture piégée — Égypte

Un policier égyptien a été tué samedi à Alexandrie dans une explosion qui visait le chef de la sécurité de la région, a fait savoir le ministère égyptien de l'Intérieur. Un policier est décédé, deux autres ont été blessés. Cette explosion s'est produite près d'un commissariat, dans un quartier résidentiel et une rue peu fréquentée d'Alexandrie, deuxième ville du pays.

Les photos prises peu après l'explosion et circulant sur internet montrent une épaisse fumée noire s'élevant dans la rue.

Aucune revendication n'a pour l'heure eu lieu. L'attentat n'a pas été revendiqué à ce stade.

L'attentat a été perpétré à l'avant-veille de l'ouverture, lundi, des bureaux de vote pour l'élection présidentielle, lors de laquelle le chef de l'État sortant, Abdel Fattah al Sissi, briguera un second mandat de quatre ans.

L'Egypte est en proie à de nombreuses attaques terroristes qui ont tué des centaines de policiers et de soldats depuis que l'armée a chassé l'ancien président islamiste Mohamed Morsi du pouvoir en juillet 2013. Il a été officiellement élu président en 2014 et a mené une répression contre l'opposition islamiste mais aussi libérale.

L'attentat n'a pour le moment pas été revendiqué. Si ces derniers attaquent particulièrement les forces de sécurité, ils n'ont pas hésite à viser des civils à plusieurs reprises.

Le 31 octobre 2015, les 224 occupants d'un Airbus A321 russe ont ainsi péri dans l'explosion de leur appareil dans la péninsule du Sinaï (est), une attaque revendiquée par l'EI.

Une attaque à la voiture piégée perpétrée samedi 24 mars à Alexandrie a fait un mort et quatre blessés.

Egypte Le directeur de la sécurité de la ville, le général Mostafa el-Nemr, est en revanche indemne. Les autorités avaient alors décrété l'état d'urgence dans le pays, toujours en vigueur aujourd'hui. L'opération pourrait affaiblir l'EI au Sinaï, limité à un millier de combattants inconditionnels.

Dernières nouvelles