Un gars, une fille : Alexandra Lamy gagnait beaucoup moins que Jean Dujardin

Dans «Un gars, une fille», Alexandra Lamy touchait un tiers du salaire de Jean Dujardin

Un Gars, une fille: Jean Dujardin s'est battu pour qu'Alexandra Lamy touche le même salaire que lui

Par ailleurs, avant le lancement de la série créée par Isabelle Camus, les deux comédiens étaient tous deux relativement peu connus du public, même si Jean Dujardin jouissait d'une petite notoriété. Alexandra Lamy mène, elle, une solide carrière en France et est d'ailleurs actuellement en pleine promo pour le dernier film de Franck Dubosc, "Tout le monde debout".

Loulou mieux payé que Chouchou! Comme elle le révèle dans le quotidien belge La Dernière heure, l'actrice de 46 ans affirme que malgré l'exacte similitude de leurs métiers et de leurs responsabilités, elle était largement moins bien lotie que sa moitié d'antan, au démarrage de la série.

L'information est d'autant plus choquante lorsqu'on sait qu'à l'époque, la mini-série était produite par trois femmes, et que France 2 avait à l'époque une directrice des programmes.

Et pourtant, ce n'est pas parce qu'une femme réussit dans le septième art qu'elle empoche le même salaire que ses collègues masculins. Et s'il faut malheureusement passer par des quotas pour garantir la parité dans les productions, et bien il faut le faire": "Alexandra Lamy est aujourd'hui très engagée pour la parité salariale dans le cinéma français. De plus, Alexandra Lamy réécrivait souvent les textes ou les adaptait. "Je faisais plus de boulot que lui et je touchais nettement moins", a-t-elle confié précisant qu'il s'était rendu dans le bureau des productrice et qu'il avait exigé qu'elle gagne la même chose que lui sous peine de quitter le programme. C'est pour ça que j'ai du mal à me dire féministe.

Dernières nouvelles