Asma Lamrabet : "Je poursuivrai sereinement et librement mon engagement"

Asma Lamrabet Ma démission de la Rabita Mohammedia des Oulémas est bien liée à mes positions sur l'héritage

Asma Lamrabet : "Je poursuivrai sereinement et librement mon engagement"

La démission d'Asma Lamrabet de la Rabita Mohammadia des Oulémas a fait couleur beaucoup d'encre.

Quant aux raisons de sa démission, Asma Lamrabet a déclaré avoir fait les frais de pressions après la présentation d'un livre collectif sur l'héritage des femmes où elle a exprimé son opinion "personnelle" sur l'un des mécanismes de transmission du patrimoine qu'elle estime injuste envers les femmes.

"Dans un communiqué envoyé à la presse, elle a expliqué qu'elle a préféré, jusque-là, ne pas s'exprimer sur sa démission depuis l'étranger où elle participait à un séminaire académique". Face au tollé suscité, elle a été obligé de " déposer sa démission en raison des divergences portant sur l'approche de l'égalité femmes-hommes ".

Celle qui travaillait depuis près de dix ans à titre bénévole au sein de la Rabita précise que son action "n'avait d'autre ambition que de servir mon pays et de promouvoir cette troisième voie, celui d'un islam apaisé, contextualisé et en phase avec les valeurs humanistes universelles compatibles avec nos valeurs culturelles". "C'est l'action que j'ai toujours menée à travers la déconstruction des lectures rigoristes et patriarcales, notamment à travers mes différents ouvrages et au sein du Centre d'études féminines" a-t-elle déclaré.

"L'islam comme référentiel incontournable et tel que clairement stipulé dans notre Constitution, ne saurait être pour nous, Marocains, femmes et hommes, ni une barrière ni un obstacle pour l'émancipation dans la justice et l'égalité en droits", plaide-t-elle, indiquant qu'elle poursuivra désormais "sereinement et librement " ses engagements.

Dernières nouvelles