Faut-il bannir les canards en plastique de nos baignoires ?

Les canards de bain sont des nids à bactéries

Les canards de bain sont des nids à bactéries

En cause, révèle une étude de chercheurs suisses et américains: l'eau sale de la baignoire et le plastique. Et le résultat est peu ragoûtant.

Selon ces chercheurs, tout corps en plastique plongé dans un liquide déjà pollué par nos ablutions devient une véritable bombe à bactérie et à champignons.

Pour arriver à ces conclusion, l'équipe de scientifiques de l'Institut de recherche sur l'eau Eawag, de l'Ecole polytechnique fédérale de Zurich, et de l'Université de l'Illinois (Etats-Unis) ont comparé l'évolution de deux groupes de canards neufs, durant onze semaine.

Entre 5 et 75 millions de cellules de biofilms bactériens et fongiques ont été trouvés sur chaque centimètre carré de surface située à l'intérieur des petits canards jaunes placés dans des salles de bain. Les chercheuses et chercheurs ont observé des germes potentiellement pathogènes chez 80% des canards étudiés, notamment des légionelles et des bactéries très résistantes de l'espèce Pseudomonas aeruginosa, connues pour causer de nombreuses maladies nosocomiales. À ce moment-là, c'est plutôt positif, commente le microbiologiste Frederik Hammes, de l'Eawag. "Mais, souligne-t-il, cela peut également provoquer des irritations des yeux et des oreilles ou des infections gastro-intestinales plus problématiques". Ou bien, comme certains le recommandent sur Internet, boucher les trous des vilains petits canards afin d'empêcher les giclées?

Dernières nouvelles