Cancer du col de l'utérus : le dépistage pris en charge à 100 %

Le dépistage du cancer du col de l'utérus sera gratuit annonce Agnès Buzyn

Le dépistage du cancer du col de l'utérus sera gratuit annonce Agnès Buzyn

Sa prise en charge à 100 % devrait favoriser le dépistage du cancer du col de l'utérus.

Pour y remédier, la ministre dévoilera lundi 26 mars "un grand plan de prévention avec des mesures extrêmement concrètes, qui vont permettre aux Français de moins tomber malade et de préserver des vies", a-t-elle ajouté.

C'est pourquoi, après avoir remboursé la mammographie aux femmes âgées de 50 à 74 ans afin de dépister au mieux le cancer du sein, et le dépistage du cancer colorectal, c'est maintenant le dépistage du cancer du col de l'utérus qui va être pris en charge à 100 %.

"Toutes les femmes n'ayant pas réalisé de frottis dans les trois dernières années seront invitées à le faire, avec une prise en charge à 100%", indique le plan qui vise donc à lutter contre cette maladie responsable de plus de 1 000 morts par an. Le cancer du col de l'utérus compte 3000 nouveaux cas par an et provoque plus de 1000 décès chaque année.

"Nous sommes très mauvais en prévention en France, nous avons un système de santé qui ne finance que les soins une fois qu'on est malade et qui finance très mal les actions de prévention", a expliqué Agnès Buzyn au micro de France Inter et Franceinfo. Ces mesures, selon Matignon, concrétisent "le premier axe" de la stratégie nationale de santé, qui porte l'action du gouvernement en matière de santé d'ici à la fin du quinquennat.

Agnès Buzyn a déjà annoncé fin février la concrétisation d'une promesse de campagne d'Emmanuel Macron: la mise en place d'un " service sanitaire ".

Dernières nouvelles