Stephen Hawking : les funérailles de l'astrophysicien ont lieu ce samedi en Angleterre

56Kast #123: le rayonnement scientifique de Stephen Hawking

56Kast #123: le rayonnement scientifique de Stephen Hawking

Des centaines de personnes se sont réunies pour un dernier adieu à Stephen Hawking, lors des funérailles de l'astrophysicien.

Une foule imposante rassemblée devant l'église a applaudi au passage du cercueil orné de fleurs de lys "Univers" et de roses blanches "Polar Star" (étoile polaire) transportant la dépouille du célèbre scientifique.

Sa renommée internationale remonte à la publication d'un livre de vulgarisation, dont le succès de librairie fut planétaire, "Une brève histoire du temps" paru en 1988. "Ainsi, le service sera à la fois inclusif et traditionnel, reflétant l'envergure et la diversité de sa vie", ont indiqué ses enfants, Lucy, Robert et Tim, dans un communiqué. "Notre père a vécu et travaillé à Cambridge pendant plus de 50 ans".

C'est ce samedi 31 mars, dans l'après-midi, qu'auront lieu les funérailles de l'astrophysicien britannique Stephen Hawking. L'astrophycisien avait défié les prédictions selon lesquelles il n'avait que quelques années à vivre après avoir contracté très jeune une maladie neurodégénérative paralysante, la sclérose latérale amyotrophique (SLA) ou maladie de Charcot, diagnostiquée en 1964.

Stephen Hawking a cherché à résoudre les secrets les plus complexes de l'univers tout en luttant contre une maladie dégénérative aiguë toute sa vie d'adulte, cloué dans un fauteuil roulant et s'exprimant à l'aide d'un ordinateur.

Mais dans ce corps distordu par la maladie résidait un esprit extrêmement brillant, fasciné par l'essence de l'Univers, par son processus de formation et par la manière dont il pourrait finir.

Les cendres de Stephen Hawking seront déposées dans l'abbaye de Westminter en juin près des restes d'Isaac Newton. Des camarades contactés par l'institution se sont souvenus de ses idées politiques de gauche et de son espièglerie.

Dernières nouvelles