Tarif du gaz, prestations sociales... Tout ce qui change au 1er avril

Prestations sociales carnet de santé énergie: tout ce qui change au 1er avril

Gaz, carnet de santé, allocations : voici ce qui change au 1er avril

Concrètement, pour une personne seule le montant de l'aide passe de 803,20 à 811,23 euros par mois. Ainsi, la prestation d'accueil du jeune enfant (Paje) va connaître des évolutions contrastées selon ses composantes. Le congé parental, en hausse de 1% lui aussi, voit sa rémunération passer à 396,01 euros pour un taux plein.

Le carnet de santé nouveau modèleLe nouveau modèle de carnet de santé entre en vigueur au 1er avril.

De nombreux changements interviennent, dimanche 1 avril, dans le quotidien des Français.

Le minimum vieillesse est en hausse: l'allocation de solidarité aux personnes âgées (Aspa) augmente de 30 euros, à 833 euros par mois pour une personne seule.

Il est consultable sur le site du ministère de la Santé et des Solidarités. Même constatation pour l'allocation de soutien familial qui augmente de 5,2 %. D'autres prestations sociales augmentent d'1 % également comme le Revenu de Solidarité Active (RSA) ou l'Allocation Adulte Handicapé. La prime à l'adoption va connaître la même progression à 1.883,31 euros. Le gouvernement a expliqué cette évolution par un alignement, pour les nouvelles naissances, des barèmes de montants et de plafonds de ressources sur ceux du complément familial. Par exemple, pour les enfants jusqu'à trois ans, la somme maximale sera de 467,41 euros, et la somme minimale de 176,82 euros, en fonction des ressources, pour l'emploi direct d'une assistante maternelle ou garde à domicile.

Les tarifs réglementés de vente du gaz vont baisser d'1,1 % en moyenne en avril 2018.

La commission de régulation de l'énergie rappelle que les tarifs de gaz ont baissé en moyenne de 47,7% depuis le 1er janvier 2015. En mars, ils avaient déjà baissé de 3%. Cette diminution concernera plus de cinq millions de consommateurs.

L'arrivée du chèque énergieTesté dans quatre départements pendant deux ans, le chèque énergie, d'un montant moyen de 150 euros, remplace les tarifs sociaux de l'énergie.

Le montant des chèques s'échelonne de 48 à 227 euros, "suivant le niveau de revenus et la composition du ménage". Il est calculé sur la base des déclarations de revenus de l'année précédente.

L'une des principale cause de ce changement est la détection de l'obésité infantile.

Tous les Européens abonnés à un service proposant des contenus en ligne - comme Netflix, Canal+ ou Deezer - pourront maintenant continuer à accéder à ce contenu quand ils voyagent dans l'UE. Il prend en compte le calendrier des onze vaccins obligatoires mis en place depuis le 1er janvier.

Le carnet 2018 a par ailleurs modifié les courbes de croissance.

Dans le but de simplifier les échanges entre les clients et les organismes, une ordonnance de 2017 va être mise en place pour dématérialiser les contrats. Ces derniers pourront ainsi bénéficier de supports dématérialisés, d'envois de recommandés électroniques ou encore d'une signature électronique. Désormais, seules les associations comme la fondation Abbé Pierre ou "SOS impayeurs de loyers" pourront aider les personnes en difficulté. Autre conséquence de la fin de la trêve: les zadistes de Notre Dame des Landes, deviennent expulsables. Ces enfants doivent recevoir dix injections avant deux ans.

Dernières nouvelles