Un avion supersonique silencieux, c'est pour bientôt — Nasa

La NASA envoie un essaim d'abeilles à la conquête de Mars

Ces robots vont cartographier la surface de la planète et prélever des échantillons sur place

Le nouvel avion de la lignée des légendaires X-planes de la Nasa va avoir pour mission de franchir le mur du son mais sans produire le "bang" si caractéristique et si bruyant, a indiqué l'agence spatiale américaine mardi.

La course pour les technologies d'aviation supersoniques est définitivement relancée. Car un avion pouvant voler relativement silencieusement à des vitesses supersoniques pourrait révolutionner le transport aérien en permettant de voler au-dessus de zones habitées.

Ce futur avion de la Nasa ne va pas immédiatement relancé l'aviation supersonique commerciale, qui a pris fin avec la mise hors-service du Concorde en 2003. Lancé au milieu des années 1970 par Air France et British Airways, le "pointu" pouvait relier Paris et New York en moins de 4 heures et permettait de réaliser des allers et retours d'un bout à l'autre de l'Atlantique sur une même journée. Ce descendant du Concorde devrait se démarquer par son silence, notamment lors du fameux passage du mur du son. L'agence gouvernementale s'est associée à l'avionneur militaire Lockheed Martin pour moduler la forme et l'aérodynamique de l'avion afin qu'il n'émette pas de "boom" supersonique mais un son plus sourd.

À la fin de ce contrat, le constructeur devra avoir conçu un avion qui, en vol, fera le "bruit d'une porte de voiture qui claque" -soit environ 75 décibels- en volant à 55.000 pieds d'altitude (environ 16.800 mètres) à la vitesse de 1.560 km/h.

L'agence a l'intention de le faire voler au-dessus de plusieurs villes américaines afin de récolter des informations, mais surtout les avis des habitants. De toutes petites ailes font leur apparition devant le cockpit tout en ne dépassant pas du reste de la carlingue et deux ailes delta à angle très aigu assurent la portance.

La NASA n'est pas la seule à vouloir relancer ce type de projet puisque Virgin Galactic et Spike Aerospace ont également montré un réel intérêt pour la chose.

Dernières nouvelles