Une partie du capital de l'État en Bourse — Française des Jeux

Une partie du capital de l'État en Bourse — Française des Jeux

Une partie du capital de l'État en Bourse — Française des Jeux

Fondée en 1976, la Française des Jeux, qui exerce le monopole sur les loteries et les paris sportifs, devrait ouvrir son capital et changer de statut au plus tard au début de 2019. Selon le Journal du Dimanche, le gouvernement opterait pour une introduction en Bourse. L'Etat, qui en détient actuellement 72 %, ne conserverait qu'un quart du capital, pour garder une "minorité de blocage".

C'est un bouleversement qui semble se préparer pour la Française de jeux. Ce dernier sera présenté le 16 mai au conseil des ministres par Bruno Le Maire, avec la volonté de faire voter le texte par l'Assemblée cet été.

Une partie du capital de la Française des jeux pourrait être introduite en Bourse.

La Française des Jeux, c'est un véritable "bijou de famille " pour l'État.

Le groupe, qui a dégagé l'an dernier environ 15 milliards d'euros de revenus, garderait néanmoins son monopole sur les jeux de hasard. Pas question donc de faire n'importe quoi avec cette manne. L'Etat compte par ailleurs mettre en place une nouvelle autorité de régulation des jeux de hasard, qui chapeauterait également les paris en ligne.

Dernières nouvelles