Ioulia Skripal, fille de l'ex-espion russe, a quitté l'hôpital — GB

Edition numérique des abonnés

Ioulia Skripal, fille de l'ex-espion russe, a quitté l'hôpital — GB

Ioulia Skripal, la fille de l'ancien agent double russe Sergeï Skripal, a pu quitter l'hôpital où elle avait été admise après été retrouvée empoisonnée avec son père le 4 mars dernier à Salisbury (Angleterre), indique mardi la chaîne SkyNews.

'Nous avons laissé sortir Ioulia', a déclaré à la presse Christina Blanshard, directrice médicale de l'hôpital de Salisbury. La police britannique estime que les Skripal sont entrés en contact avec le poison au domicile de Sergueï, où sa fille était venue lui rendre visite de Russie. En 2010, il avait fait l'objet d'un échange de prisonniers entre Moscou, Londres et Washington, et s'était installé en Angleterre.

L'affaire a provoqué une grave crise diplomatique entre Moscou, qui nie toute implication, et les Occidentaux. Une semaine plus tard, la Première ministre britannique, Theresa May, a accusé la Russie d'être derrière l'empoisonnement des Skripal, sans toutefois présenter de preuves pour appuyer ses allégations, avant d'expulser 23 diplomates russes du Royaume-Uni.

Selon la BBC, Ioulia a été emmenée dans un endroit sûr.

Son père Sergueï est toujours à l'hôpital mais son état s'améliore à grands pas, selon la BBC. 'Ce n'est pas la fin de son traitement mais c'est une étape importante', a ajouté Mme Blanshard dans une déclaration diffusée sur les télévisions britanniques.

Les médecins de l'hôpital avaient annoncé vendredi que leur état de santé s'améliorait 'rapidement', après leur hospitalisation en soins intensifs dans un état 'critique'. "Les deux patients ont exceptionnellement bien répondu au traitement que nous leur avons administré, a -t-elle ajouté".

Dernières nouvelles