Reconstruction complète de la trachée chez une enfant — Première mondiale

Première mondiale: reconstruction réussie d'une trachée complète chez l'enfant

Médecine : des médecins reconstituent une trachée complète chez un enfant

En 2014, une jeune fille de 12 ans souffrant de sténose trachéale (développement insuffisant de la trachée et des bronches), est la première enfant à bénéficier d'une reconstruction complète de la trachée. L'opération a été développée chez l'adulte en 2010 par l'équipe de l'hôpital Marie Lannelongue et celle de l'institut Gustave Roussy, en région parisienne. Cette première médicale, accomplie par une équipe française, est relatée dans le New England Journal of Medicine.

L'enfant avait déjà été opérée à 9 mois alors qu'elle était quasiment en train de mourir, explique Erea-Noël Garabedian, l'ORL de l'hôpital Necker-Enfants malades (APHP) qui la suit depuis cet âge. S'en sont suivi plusieurs opérations chirurgicales complexes qui n'ont pas permis cependant pas de rétablir un calibre suffisant de trachée.

En 2014, les équipes des trois hôpitaux ont dû réaliser l'intervention de reconstruction en urgence à cause d'une dégradation respiratoire aiguë avec pronostic vital engagé de l'enfant, souligne l'AP-HP. Schématiquement, la trachée artificielle a été fabriquée grâce à un lambeau d'un muscle du dos, le muscle grand dorsal, recouvert de peau, et "armé" de morceaux de cartilage prélevés sur des côtes. Les tissus ont été assemblés autour d'un petit tube de silicone, retiré neuf jours plus tard une fois la greffe prise.

Cette méthode de reconstruction totale de la trachée a pour avantage de ne pas faire appel à un donneur extérieur, et permet donc d'éviter les traitements lourds anti-rejets dont les effets secondaires sont nombreux. Aujourd'hui âgée de 16 ans, la jeune fille mène une vie ordinaire et a pu se passer de trachéotomie (une incision dans la gorge munie d'un petit tube au niveau de la trachée qui lui permettait de respirer).

"Cette première réussite mondiale apparaît comme une incontestable avancée dans la prise en charge des atteintes pédiatriques trachéales sévères et étendues", s'est félicité l'AP-HP sur son site Internet.

Dernières nouvelles