Reprise du procès d'Imam Ndao et Cie, poursuivis pour terrorisme

Procès Imam Ndao: ses Talibés ont rencontré le Chef de Book kharam

Reprise du procès d'Imam Ndao et Cie, poursuivis pour terrorisme

Le même jour, Ibrahima Ly, un Franco-sénégalais et l'étudiant Assane Camara, poursuivis pour le même chef d'accusation devraient être fixés sur leur sort.

Parmi les 30 mis en cause pour apologie au terrorisme, figure Mouhamed Seck. Suffisant pour qu'il sollicite un renvoi de l'affaire pour "permettre au ministère public de saisir le magistrat instructeur aux fins de régulariser l'omission des noms des deux autres prévenus". Donnant ainsi de l'eau au moulin de la défense qui, rappelant qu'il était mineur au moment de son arrestation, demandait que son client soit jugé par un tribunal pour enfants. Et, en application de l'article 252 du Code de procédure pénal, le juge avait ordonné le renvoi de cette affaire au 9 avril 2018. C'est la quatrième audience après l'ouverture du procès le mercredi 27 décembre 2017.

Au nombre de 31, les prévenus sont inculpés pour association de malfaiteurs en relation avec une entreprise terroriste et blanchiment d'argent de capitaux dans le cadre d'activités terroristes en bande organisée, d'actes terroristes par menace et complot, et d'apologie du terrorisme et financement du terrorisme en bande organisée.

Dernières nouvelles