Samsung Securities : une simple faute de frappe qui coûte 85 milliards d'euros

Samsung Securities

La bourde a faillé couté 85 milliards d’euros à Samsung Securities l’une

Les milliers d'employés ont reçu sur leur compte l'équivalent de 85 milliards d'euros d'actions inexistantes, ce qui représente 2,6 milliards de titres. C'est, à ne pas en douter, la bourde financière du siècle, celle commise par un trader de Samsung Securities, filiale finance du géant sud-coréen. Un paiement... 40.000 fois supérieur à l'original. La direction avait prévu de verser 1 000 wons par action détenue, mais à cause d'une fausse manipulation sur son ordinateur, le comptable a envoyé 1 000 actions de l'entreprise à chaque employé.

Certains de heureux élus n'ont en effet même pas cherché à savoir s'il s'agissait d'une erreur et se sont empressés de revendre leurs actions virtuelles dans la foulée. Problème? L'entreprise ne les possède pas.

Cette distraction catastrophique a attiré l'attention des autorités de contrôle des marchés qui se demandent comment l'encaissement d'actions fictives a pu être validé par l'entreprise.

L'erreur n'a, en outre, été constatée que 40 minutes plus tard.

Ces dernières s'interrogent donc sur une possible existence de pratiques frauduleuses au sein de Samsung Securities, avec des opérations dites de "ventes à découvert à nu", précise RFI.

Une enquête a été lancée.

Dernières nouvelles