Loir-et-Cher : une mère avoue avoir étranglé ses deux filles

Loir-et-Cher: une mère avoue avoir étranglé ses deux filles

Alertés pour un incendie ce sont les pompiers qui ont découvert les corps sans vie des deux petites filles Illustration AFP

Maeva et Vaena, les deux sœurs âgées de 9 et 4 ans, retrouvées morte le 1 avril dernier dans l'incendie de leur maison au Gault-du-Perche, ont été tuées par leur mère. Elle a expliqué vouloir mettre fin à ses jours et que ses filles "partent avec elle", raconte Le Parisien. Elle a avoué les avoir étranglées, puis avoir mis le feu à la maison. Des propos qui ont confirmé le rapport d'autopsie. Trois départs de feu volontaire ont été repéré par l'expert en incendie, dont deux au niveau du lit des fillettes.

C'est le père de la cadette, habitant la maison, qui avait prévenu les secours en rentrant du travail.

La mère, séparée du père, était venue passer les fêtes de Pâques avec ses deux filles.

La mère retrouvée dans un état grave a quant à elle frôlé la mort. Présentée hier devant un juge d'instruction, elle a été mise en examen pour "homicides volontaires aggravés".

Dernières nouvelles