Manifestation à Montpellier : de violents affrontements et des commerces saccagés

Montpellier : la manifestation anti-gouvernementale dégénère, une cinquantaine d'arrestations

Montpellier: manifestation sous haute tension contre le gouvernement

Organisée ce samedi dès 15h30 à Montpellier, la manifestation organisée pour protester contre l'évacuation de la Zad de Notre-Dame-des-Landes et contre la réforme de l'université à Montpellier, a rapidement dégénéré. Bousculades, gaz lacrymogène et jets de pierre ont vite fait leur apparition. "Police nationale, milice du capital", scandaient notamment ces manifestants se présentant comme des antifascistes. Le long du parcours des quelque 400 manifestants, selon la police, à "plus de 1.000", selon les syndicats, les rideaux de tous les commerces étaient baissés.

A 18 h 30, la tension était encore très grande dans le centre-ville de Nantes. Le cortège s'est quelque peu disloqué. Des jets de projectiles ont eu lieu vers 16h au boulevard du Jeu-de-Paume.

Dernières nouvelles